Retour à la salle de presse

Les PME trifluviennes sont les plus optimistes au Canada

4 avril 2019

Parmi les grandes villes, Trois-Rivières est l’un des meilleurs endroits au Canada pour démarrer et faire croître une entreprise, confirme la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante dans son rapport 2018 Les collectivités entrepreneuriales



Au classement général des grandes villes de 150 000 habitants et plus, Trois-Rivières se retrouve au troisième rang canadien et au deuxième rang au Québec. La ville fait particulièrement bonne figure dans la catégorie d’indicateurs reliés aux « perspectives entrepreneuriales », où elle obtient la meilleure note au Canada. 

Les propriétaires de PME trifluviennes sont donc particulièrement optimismes face aux prévisions de rendement de l’année à venir, sur leurs attentes relatives à l’embauche d’employés à temps plein et sur l’état général de leur entreprise. Les permis de construction d’établissements commerciaux, industriels et institutionnels de même que les revenus de travailleurs autonomes faisaient également partie des variables. 

La mairesse suppléante de Trois-Rivières, Ginette Bellemare, se réjouit de ce classement, qui témoigne du dynamisme des PME trifluviennes. « Le milieu économique est en effervescence et c’est extrêmement positif pour l’ensemble de la collectivité. En tant que Ville, ceci nous indique que les décisions que nous avons prises au cours des dernières années portent leurs fruits. »

Ce coup de sonde est le reflet de ce que les commissaires industriels d’Innovation et Développement économique Trois-Rivières observent lors de leurs visites d’entreprises, précise le directeur général de l’organisation, Mario De Tilly. « Nos entrepreneurs nous disent qu’ils sont satisfaits du soutien qu’ils obtiennent de l’ensemble des acteurs du développement économique. Le climat actuel est très favorable à l’investissement », affirme-t-il.

Le rapport Les collectivités entrepreneuriales analyse annuellement les caractéristiques entrepreneuriales des 125 agglomérations et régions métropolitaines de recensement les plus peuplées au Canada. La concentration d’entrepreneurs, le démarrage d’entreprise, le niveau d’optimisme ainsi que les politiques fiscales font partie des indicateurs étudiés. Les données sont basées sur les sources de Statistique Canada et sur un sondage réalisé auprès des membres de la FCEI, propriétaires de petites et moyennes entreprises, qui sont plus de 110 000 d’un bout à l’autre du Canada.

Trois-Rivières avait également fait belle figure lors de la dernière publication du rapport, en 2016, se classant première au Québec parmi les grandes villes pour ses politiques entrepreneuriales.

-30-


Source:
Josiane Gagnon
Conseillère en communication
Innovation et Développement économique Trois-Rivières
819 374-4061, poste 5129

Partagez cet article